LE PORT DE BRIDGWATER AU TEMPS DES GOÉLETTES Départ des tuiles vers le Trégor Goélo

le port de Bridgwater au XIX ème siècle

Depuis la deuxième moitié du XIXè siècle, le pays trégorrois bénéficie d’une particularité qui concerne la couverture de son habitat : sur la côte ou dans l’arrière pays entre Morlaix et Paimpol, on rencontre un paysage avec quelques toits aux tuiles rouges ou rosées qui surprennent un peu car dans le reste de la Bretagne occidentale c’est l’ardoise qui prédomine. L’observation des bâtiments actuellement recouverts de tuiles rouges montre qu’au départ il s’agissait principalement de maisons portant un toit de chaume. Ce brusque changement dans les habitudes architecturales doit son origine aux relations maritimes étroites réalisées par cabotage à voile, entre la côte nord de Bretagne et l’Angleterre du sud-ouest. L’examen des tuiles les plus anciennes montre qu’elle proviennent de Bridgwater, petit port du Somerset situé non loin de Bristol et de Cardiff, qui possède plusieurs fabriques de briques et de tuiles depuis 1830.
Pour l’histoire du port de Bridgwater cliquer sur lien ci-dessous
LE PORT DE BRIDGWATER AU TEMPS DES GOÉLETTES